14/06/2012

[Test & Vidéo découverte] Resistance : Burning Skies

Sorti il y a peu sur la PS Vita, Resistance : Burning Skies fut l'objet de mon test pour le Community Mag de ce mois-ci.
Retrouvez ici le début du test ainsi que la vidéo complète de la vidéo découverte.

Capture du 2012-06-14 20:30:27.png



LE TEST

Resistance est une franchise qui a participé au lancement de la PS3. Maintenant que la PS Vita est née, nous retrouvons donc à travers Resistance : Burning Skies le tout premier jeu de tir à la première personne qui utilise les deux sticks analogiques pour un plaisir de jeu se rapprochant de l'univers des consoles de salon.

VOUS AVEZ APPELÉ LE 18 ?

Nous sommes en août 1951, sur la côte Est des Etats-Unis et nous incarnons Tom Riley, un sapeur pompier qui est parti éteindre un feu. Vous avez bien lu, nous ne retrouvons pas Nathan Hale qui officiait dans les deux premiers épisodes.

Le jeu prend place aux prémices de la propagation du virus chimérien aux Etats-Unis, il y a donc encore beaucoup de civils sains et donc proportionnellement moins de chimères. Dans l'histoire, la femme et la fille de Tom Riley se sont faites fait capturées par les chimères et de ce fait il part à leur secours. L'histoire ne va pas plus loin et nous en trouverons l'issue à travers les six niveaux proposés.

« PRÉPAREZ ARMES ! »

Evidemment Tom Riley ne partira pas à la chasse aux chimères avec une lance à incendie, mais il commencera par utiliser une hache. Cette arme de corps-à-corps est très pratique pour casser des caisses et autres obstacles, mais aussi pour tuer la majorités des chimères en un seul et unique coup. Les animations ne sont pas toujours les mêmes, ce qui n'est pas un mal. A côté de ça, nous retrouvons d'un côté des armes humaines : fusil mitrailleur automatique, lance-roquettes ou encore des grenades à fragmentation. De l'autre côté nous pourrons user, et abuser des armes de nos envahisseurs qui sont très efficaces. Le foreur par exemple permet en visant de voir les ennemis à travers les murs et de leur tirer dessus sans être vu. Notons que le huit armes proposées se voient dotée d'un tir secondaire utilisable en touchant directement l'écran.

La particularité de cet épisode PS Vita est que toutes les armes peuvent être améliorées à l'aide de cubes de Techno Grise. Ce sont des artéfacts « magiques » qui pourront par exemple augmenter la taille du chargeur, les dégats infligés ou la précision. Seules deux améliorations peuvent être faites pour chaque armes.

Retrouvez la suite du test ICI directement sur le Community Mag.

LA VIDÉO

04/04/2012

[Test+Vidéo] Rayman Origins (PS Vita)

Bonjour tout le monde !

Capture du 2012-04-04 14:45:58.png

Il est là ! Enfin ! Le test de Rayman Origins sur PlayStation Vita est arrivé et en bonus la vidéo qui complète le tout.
Comme à mon habitude, je ne dévoilerai pas le test en entier afin de vous inviter à le lire complètement directement dans le Community Mag de ce mois ci.

LE TEST

 

Rayman est un ancien dans l'univers moderne du jeux vidéo. Cet être sans bras ni jambes créé par le français Michel Ancel est né en 1995 sur la première PlayStation. Depuis ce moment là, la franchise s'est bien développée et maintenant la mascotte de Ubisoft. La particularité de Rayman est de se battre qu'avec ses points et ses pieds. Attardons-nous sur le dernier épisode sur PS Vita.

ÇA RONFLE

Il n'y a pas grand chose à faire pour Rayman et ses amis dans la Croisée des Rêves, ça joue, ça mange ou ça dort ! Ca dort tellement bien que les ronflement de toute la clique est digne d'une boite de nuit ! Et du coup les voisins de la Lande aux Esprits Frappés qui vivent au fin de l'Arbre Ronfleur ont décidé de ne pas se laisser déranger plus longtemps et là guerre fut déclarée ! Et c'est là dessus que Rayman envoie des baffes afin de regagner sa tranquillité et aussi par la même occasion de sauver les nymphes retenues prisonnières.

PRÊT POUR L'AVENTURE

Nous voici donc aux commandes de Rayman, Globox et des Ptizêtres afin de mettre le nez hors de l'Arbre Ronfleur et de parcourir la Croisée des Rêves et de visiter les cinq thèmes principaux proposé tout au long de l'aventure. Il nous faudra nous faufiler un chemin à travers une forêt tropicale, des zones polaires ou encore des ruines musicales !

Chaque thème est divisé en de nombreux niveaux. Dans chacun il nous faudra donc arriver à la sortie pour libérer des Electoons fait prisonniers par Darktoons et autres Psyclopes. Les niveaux renferment des cages cachées qu'il nous faudra trouver pour sauver encore plus d'Electoons. Plus on en sauve et plus on pourra débloquer de nouveaux personnages à jouer.

Tous les niveaux sont peuplés ici et là de Lums, ce sont des petits êtres d'énergie pure. Plus on en récolte dans un niveau et plus on a de chance de compléter à 100% le médaillon de chaque niveau.

Lisez la suite ici !

07/03/2012

[Test] Metal Gear Solid HD Collection

Bonjour à tous,

Au programme aujourd'hui, le test que j'ai réalisé pour le Community Mag du mois de mars sur Metal Gear Solid HD Collection sur PS3 !
Je peux vous dire que ce fut un réel plaisir de pouvoir retrouver Snake et son milieu si propre à lui dans ces différents épisodes remastérisés en haute définition ! Vous trouverez plus bas le début du test, et je vous invite à lire la suite directement dans le magazine :)

Merci de votre lecture et n'hésitez-pas à jeter vos yeux sur les différentes vidéos que j'ai réalisé !
Bonne lecture et bon visionnage !

Metal-Gear-Solid-HD-Collection_vita-.jpg

Snaaakeee !

Solid Snake, le roi de l'infiltration en territoire ennemi pour le compte des Etats-Unis est de retour ! Pour ceux qui ne le savent pas, Snake est un SGM, comprenez "Soldat Génétiquement Modifié" afin d'être ultra performant. Il n'est jamais véritablement seul, même en mission et caché dans sa boite en carton ! Grâce au CODEC - un dispositif de haute technologie disposé non loin de son oreille interne - il est en communication quasi permanente avec ses alliés.

La naissance d'un mythe

L'arrivée de Solid Snake sur PlayStation 2 révélera à tous l'histoire de la famille de Snake, à savoir son père Big Boss. Leur ressemblance frappante est due au fait que ce sont des clones. La génétique est bien une des trames fondamentale de la saga. La séquence d'introduction de Metal Gear Solid 2 nous le laisse deviner.
C'est ce même Big Boss que l'on retrouve dans Metal Gear Solid 3, car bien que cet épisode arrive ultérieurement, il se déroule 30 ans en arrière au fin fond de la jungle Russe.

Le dopage a des bons côtés

Certains titres déjà en place sur PS3 ont des soucis à se faire tant la qualité de la remastérisation est bien réalisée. Terminé l'aliasing ! Les temps de chargement sont légèrement raccourcis, la HD 720p donnerait presque l'illusion que les épisodes PS2 sont des jeux PS3.
Les musiques composées par le grand Harry Gregson Williams sont toujours aussi cultes et rythment à merveille les différentes phases de jeu. De plus nous avons la chance que les voix (uniquement en anglais, sous-titrées en français) restent les mêmes entre chaque épisode.

Points + :
- La saga Metal Gear Solid en HD
- La durée de vie conséquente
- Le joystick droit pour Metal Gear Solid Peace Walker
- Cinq jeux en un
- Une bande son géniale

Points - :
- Certaines cinématiques un peu longues
- Metal Gear Solid Peace Walker moins bien avancé techniquement

NOTE : Lisez le magazine pour la connaitre :)

06/03/2012

[Test] WipEout 2048

Voici le test de WipEout 2048 que j'ai réalisé pour le Community Mag du mois de mars.
Retrouvez l'intégralité du dit test en lisant le magazine :)

logo-wipeout2048.jpg

- UNE FRANCHISE RECONNUE -

A l'évocation du mot WipEout certains doivent sans doute penser à l'opus 2097 sorti sur PlayStation en 1997. WipEout est l'un des fers de lance des consoles de Sony à côté de titres comme Gran Turismo, Tomb Raider ou le culte Metal Gear Solid.
Cette franchise a été une sorte de maître étalon des jeux sur chaque nouvelle console à venir sur le marché. On pourra notamment penser à la version PS3 WipEout HD/Fury qui montra dès les débuts de l'histoire de la PS3 ce qu'elle avait sous le capot !
Nous revoici donc 15 ans plus tard, après la sortie du premier épisode, sur PlayStation Vita, la PS3 de poche afin de montrer à nouveau que des développeurs talentueux sont capables de faire avec une machine toute récente.

- OÙ SONT PASSÉES LES ROUES ?! -

Les courses qui ont lieu sont faites à bord de vaisseaux en lévitation (un peu comme les pods dans Star Wars) au dessus du sol. La cinématique d'introduction du jeu nous montre l'évolution des courses, des plus antiques voitures jusqu'au jour où les constructeurs ont voulu s'affranchir des roues afin d'aller encore plus vite et d'aller où encore jamais une courses avait pu avoir lieu : dans les airs. C'est donc en 2048 que ce nouveau départ eu lieu à ces bolides armés jusqu'aux dents !
Le principe de la compétition se divise en différents types d'épreuves. La première consiste à arriver premier au bout d'un certain nombre défini de tours, avec l'aide d'armes offensives ou bien défensives. La seconde est une course en contre-la-monte, où on peut passer à la course suivante si on termine en dessous d'un temps donné. Le troisième type de courses sont les combats. Ici le seul but est de gagner le plus de points possible en un temps donné en attaquant sans relâche les concurrents. Enfin dernier type d'épreuve, le mode zone. C'est là que votre talent de pilotage sera mis à rude épreuve, car plus le temps passe et plus la vitesse va vite. La course se termine si votre vaisseau n'a plus assez d'énergie, car dès qu'on touche un mur on perd quelques points, et à zéro... c'est terminé.

Lisez les deux sections restantes dans le magazine !!

Points +
- des couleurs par millions
- le mode zone toujours aussi psychédélique
- une bande son digne des autres WipEout !
- une matrîse technique parfaite de la console

Points -
- ceux qui ont des grosses mains pesteront sur la proximité des touches croix, carré, rond et triangle
- des temps de chargement un peu long
- seulement 5 écuries

NOTE : A découvrir en lisant le magazine ;-)

20/10/2011

[Test] Ace Combat Assault Horizon

 

Amis pilotes et fans d'avions, me voici en face de vous pour vous présenter le tant attendu et nouveau Ace Combat sur PlayStation 3 ! Sous le titre Assault Horizon cette fois-ci.

Namco-Bandaï qui est l'éditeur du titre depuis toujours nous aura bien fait saliver et il faut reconnaitre que les visuels et autres vidéos qu'on avait pu voir durant cette année 2011 nous rendaient cette attente insoutenable ! Ayant personnellement été déçu de Hawx 1 (le 2 ayant été encore pire), je me disais que seul Ace Combat était le seul jeu véritablement valable sur console.

Pour ceux qui ne savent pas, Ace Combat (je parle de la série en général) est un jeu d'avions orienté arcade, où on a entre nos paluches le manche... d'avions ! Oui oui rien d'autre ! SAUF dans cet épisode là ! mais j'en parlerai plus tard.

Depuis le premier opus (qui pour faire exception à la règle, s'appelait Air Combat), on pilote des avions de chasse provenant de différentes nations. Ca peut aller du F14 Tomcat américain, au Sukhoi 37 Berkut russe ou à des avions européens comme l'Eurofighter Typhoon et même des français avec entre autres le Mirage 2000.

Niveau histoire on a toujours été plongé dans des univers fictifs, mais opposant toujours deux blocs. Je ne spoilerai pas en disant que très souvent les ennemis ont des avions russes et les alliés des avions plus occidentaux.

ace-combat-assault-horizon-playstation-3-ps3-1316705714-644.jpg

Après cette brève introduction, faisons donc place au nouveau venu de Project Aces (le développeur du jeu).

Ace Combat Assault Horizon nous permet pour la première fois de faire voler nos avions dans de véritables lieux. Terminé donc les endroits fictifs. Miami, Dubaï, Moscou ou même Paris (oui oui !) seront parmi d'autres, les villes que nous seront amenés à survoler.

Première fois aussi qu'il nous sera donné l'occasion de ne plus être que dans des chasseurs volant à vitesse supersonique. On pourra piloter des hélicoptères d'attaque, l'Apache américain par exemple, des bombardiers lourds, comme le B2 Spirit, prendre place comme tireur sur le côté d'avions d'appui comme le C130.

C'est vraiment quelque chose de nouveau et même si les puristes de la séries pourraient crier au scandale, ça fait quand même du bien de voir que la série se renouvelle et nous propose ce genre d'expérience.

Le scénario de Assault Horizon, nous fait incarner le Colonel Bishop, surnomé Warwolf 1, du nom de son escadrille dans les airs. Nous sommes en Afrique en train de régler des problèmes avec l'aide de l'armée russe, quand une partie de l'armée soviétique commandée par un certain Markov ne suit plus les ordres de leur état-major. A nous donc de livrer bataille face à cet ennemi jusqu'alors insoupçonné. Surtout que ce nouvel ennemi à sous ses ailes une arme appelée Trinity... qui n'est autre qu'une arme atomique !

C'est donc au travers de 16 missions que nous allons pouvoir savoir ce qu'il se passe au final. Le gameplay s'articule surtout autour du pilotage d'avions de chasse, les missions en hélicos ou en bombardiers se comptent sur les doigts d'une main. Ca va rassurer les puristes :Wink:

Si vous êtes familiers avec les précédents opus, commencez directement en mode de difficulté "élite", il correspond au mode difficile, ça vous permettra de mettre véritablement votre talent à l'épreuve. Une fois le jeu terminé vous pourrez jouer en mode "As" où là l'erreur sera presque impardonnable.

Vous pourrez aussi choisir le type de commande que vous préférez. Soit un mode pour novices en la matières, ou alors les commandes traditionnelles pour ce genre de jeu.

Je m'explique : les commandes faciles font que si vous inclinez le joystick vers la gauche, l'avion fera un virage sur la gauche. Sauf qu'en réalité ce n'est pas comme celà que ça fonctionne, et les commandes traditionnelles nous rapprochent de cette réalité. Ce qui fait que si vous inclinez le joystick vers la gauche, l'avion fera un roulis (c'est-à-dire qu'il penchera vers la gauche). Pour le faire tourner il faudra donc en plus du roulis, de tirer le manche (le joystick !!) vers vous. Je vous conseille d'apprendre directement avec ces commandes là pour ne pas prendre de mauvaises habitudes, quitte à vous percuter quelques fois dans le sol au début :Wink:

Graphiquement parlant, les avions sont juste... superbes ! Ils sont très bien modélisés et on peut même changer les peintures par les notre.

L'aspect en vol est tout aussi bien réalisé. Mais voilà, la seule chose qui a toujours été moyen avec les Ace Combat sont les textures du sol, surtout quand on fait des rases mottes, c'est assez grossier. Mais au delà de 200 mètres on n'y voit que du feu. Les effets d'explosions sont très bien réalisés et on ne se lasse pas de regarder le paysages.

L'ambiance musicale du jeu à toujours été remarquable, et c'est avec joie que j'écoute la bande originale du jeu (livrée dans l'édition limitée). Les thèmes symphoniques sont justes magnifiques et les différentes ambiances collent parfaitement avec l'action de telle ou telle mission.

Niveau gameplay, c'est du Ace Combat, les commandes sont travaillées de telle manières à ce que ça se rapproche de la réalité, et on prend beaucoup de plaisir à voler.

Cependant, Assault Horizon nous apporte trois nouveautés, qui pourra trouver des détracteurs : les CA, les CM et les FA. "Qu'est-ce qu'il dit ??". Je vous explique !

  • Les CA : ce sont les Combats Aérien. Ils permettent de réaliser des "dog-fights" avec les ennemis de telle manière à que l'action est ultra rapprochée de l'avion adverse et permets des attaques dévastatrices avec les missiles et à la mitrailleuse. Il faut préciser qu'il est obligatoire de passer en CA pour abattre certains types d'ennemis (les TGT LEAD, des AS), tous les autres pourront si vous le souhaitez se passer de CA.
  • Les FA : ce sont des Frappes Aériennes. A certains moments du jeu il vous sera demandé de raser une base ennemie et pour ce faire il faudra rentrer dans ce mode et là votre avion volera en rase-motte et vous pourrez cibler plus facilement les cibles terrestres.
  • Les CM : ce sont les Contres Manoeuvres. C'est un complément des CA. Car l'ennemi aussi pourra vous prendre en chasse en Combat Aérien et là il sera vraiment compliqué de sortir de leur mire, c'est pour ça que les Contres Manoeuvres existent. Elles permettent de faire tourner un Combat Aérien en notre faveur. Je n'en dit pas plus, je vous laisse découvrir :Smile:

Je vais terminer par le mode en ligne. Il est vraiment bienvenu dans le jeu et permet à 16 joueurs de rejoindre différents types de parties comme :

  • Conquête de la capitale : deux équipes doivent détruitre le QG ennemi.
  • Suprématie : il faut contrôler différents points de la carte.
  • Match à mort : vous seul contre tous le monde !
  • Mission en coop : avec l'aide d'autres joueurs on peut revivre certains passages du mode solo afin de le vivre sous un différent angle et de ne pas jouer avec l'aide de l'IA.

Pour conclure, je ne regrète pas d'avoir acheté le jeu. Etant un fan incontesté de la série je pensais avoir des soucis avec les quelques nouveautés (les CA et FA) mais non, tout s'est bien passé et je n'arrête pas de reluquer les belles courbes de ces oiseaux de métal :BigGrin:

Si vous ne connaissez pas la série et que vous avez été déçus par Hawx, foncez sur ce jeu, je vous garanti que vous n'allez pas le regréter :Smile:

Sur-ce, bon vol et à bientôt peut-être en ligne :Smile:

Je vous propose à nouveau la vidéo où je vous présente l'édition limitée du jeu :

 

Vous pouvez retrouver cet article sur le forum officiel PlayStation.